Laurent Carnol, à propos de sa participation aux Jeux olympiques de Rio

Laurent Carnol, à propos de sa participation aux Jeux olympiques de Rio

Laurent Carnol, l’un des ambassadeurs européens de la natation et professeur à l’université LUNEX (www.lunex-university.net), représente actuellement le Luxembourg aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro.

LUNEX : Laurent, que signifie participer aux Jeux olympiques pour un sportif ?

Carnol : C’est le rêve de tout athlète que de participer au plus grand évènement sportif du monde. En tant que sportif de haut niveau, atteindre la qualification pour les Jeux olympiques représente une chance inouïe. Cette qualification est la raison de notre motivation et ce qui nous aide à supporter les séances d’entraînement intenses.

LUNEX : Quel est votre objectif pour les Jeux olympiques de 2016 ?

Carnol : Mon objectif lors de ces JO est déjà d’atteindre la demi-finale du 200 m brasse. Ensuite, on verra. Tout le reste ne sera alors que du bonus. L’objectif principal est surtout de battre son propre record personnel. Si tel est le cas, on ne peut qu’être satisfait d’avoir pu tirer le meilleur de soi-même. Je vais participer au 100 m et au 200 m brasse. Le 200 m est mon terrain de prédilection.

LUNEX : Quels pays/athlètes sont actuellement particulièrement performants dans ces disciplines ?

Carnol : Le niveau dans ces disciplines, notamment en 200 m brasse, est élevé comme jamais. De nombreux athlètes de différents pays ont toutes leurs chances dans la course aux médailles. Les Américains avec Josh Prenot et Kevin Cordes, l’Allemand Marco Koch, les Anglais avec Andrew Willis, ou encore le champion olympique en titre, le Hongrois Daniel Gyurta, sortent peut-être du lot. L’année dernière, tous ces athlètes ont été à moins d’une seconde du record actuel mondial et peuvent donc tous prétendre à la médaille d’or.

LUNEX : Quel conseil pourriez-vous donner aux jeunes talents désireux de se lancer dans une carrière internationale ?

Carnol : Tous les efforts sont payants : c’est ce qu’il faut garder en tête. Le talent seul a ses limites. Qui souhaite se lancer dans une carrière internationale doit être capable de repousser les limites de ses capacités physiques et travailler sans cesse. Mais le sport doit avant tout rester un plaisir. Il faut être heureux et se sentir bien dans sa discipline pour pouvoir espérer atteindre ses objectifs.

Volume interview : 2 443 caractères (espaces compris) ; photos imprimables sur demande